Victoire CFE-CGC Assurance en Conseil d’Etat

COMMUNIQUE DE PRESSE

Jeudi 9 novembre 2017 :

REPRESENTATIVITE

LA FEDERATION CFE-CGC DE L’ASSURANCE GAGNE SON PROCES EN CONSEIL D’ETAT

Après plus de 4 années de procédure,  la Fédération CFE-CGC de l’assurance a gagné son procès qui lui permet de retrouver l’intégralité des voix qui lui revenaient.

Ces mêmes voix (plus de 3000) chez les non cadres, avaient été contestées par la CFDT, non validées par la ministre du travail, même traitement par le Haut Conseil du Dialogue Social… Ceci malgré de nombreuses démarches de la Fédération CFE-CGC  de l’Assurance pour leur faire entendre raison.

Cette décision du 8 Novembre clarifie définitivement le paysage de la représentation syndicale dans la branche de l’Assurance, notamment  sur la capacité de la CFE-CGC à présenter ses candidats non cadres sur leurs listes électorales.

La CFE-CGC est  désormais solidement confirmée à la Deuxième place avec plus de 19% de représentativité au plan national, en très forte progression par rapport aux 4 années précédentes.

La ministre du travail devra donc rédiger un nouvel arrêté de représentativité conforme à cette décision.

Joël Mottier, Président Fédération Assurance CFE-CGC

Portable :  06 79 29 63 73    š joel.mottier@axa.fr

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

L’application de la DDA repoussée

La date butoir de la DDA, (Directive sur la Distribution de l’Assurance) sera donc repoussée en octobre 2018, satisfaisant ainsi à la demande des courtiers, agents généraux et CGPC.

Force est de constater, qu’à ce jour, les grands groupes d’assurances ont largement avancé sur l’application de cette directive en modifiant notamment, certaines architectures de rémunération pour les commerciaux salariés, directement impactés par ce dispositif.

Nous savons aussi que beaucoup d’acteurs étrangers étaient beaucoup plus en retard sur cette question, c’est peut être aussi ce qui a motivé la décision de Bruxelles.

Allianz aurait quasiment bouclé un accord, Axa et Aviva sont bien avancés, Generali attend les orientations plus précises de son nouveau PDG Jean-Laurent Granier.

Ce délai de quelques mois ne changera donc pas fondamentalement les choses, il pourra peut être donner un peu d’air aux sociétés qui avaient besoin de temps, c’était évidemment le cas des demandeurs.

https://www.professioncgp.com/article/reglementation/actu/dda-repoussee-au-1er-octobre-2018.html

Joël Mottier

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Nous partîmes 500…

Le 22 septembre 2017

Nous partîmes 500…

La Fédération Assurance CFE-CGC a participé à la manifestation du 21 septembre à Montparnasse avec la quasi totalité des fédérations CFE-CGC.

Selon notre propre comptage plusieurs centaines de militants CFE-CGC étaient présents. Casquettes blanches et drapeaux blancs de rigueur.

Notre Fédération CFE-CGC de l’Assurance n’est pas coutumière des défilés dans la rue, elle ne réserve ce type d’action que pour des sujets majeurs. Quand on parle de sujets majeurs aujourd’hui  on parle bien sûr des ordonnances. Les salariés français vont se rendre compte jour après jour, des effets négatifs, voire destructeurs, de leur application dans leur vie professionnelle. Notre rôle donc, est d’alerter l’opinion publique qui je l’espère, soutiendra demain un peu plus les syndicats et les représentants du personnels qui ont pour mission de les aider et les protéger.

C’est l’histoire du pot de fer contre pot de terre.

Aujourd’hui on observe des déclarations de personnes qui, avec arrogance, affirment que ces lois seront bonnes pour notre pays, et oublient de dire qu’elles risquent fort d’être funestes pour les salariés…

D’autres rendez-vous sont prévus avec le gouvernement (formation, retraite). Espérons que l’écoute et la méthode changent !

Le prochain Comité de Directeur confédéral décidera de la tactique à adopter.

Je tiens à remercier chaleureusement les nombreux militants qui à Paris et en Province ont participé à cette manifestation.

Je suis persuadé que cette action portera ses fruits sur le long terme.

Nous aurons évidemment  d’autres rendez-vous. A suivre.

Joël MOTTIER

20170921_144005FullSizeRender

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Appel à la manifestation ce jeudi 21 septembre 2017

Le 21 septembre 2017

Bonjour à tous,

Suite à mon Mail d’hier soir, Je confirme à l’instant  à la majorité des autres Fédérations CFE-CGC notre participation à la manifestation organisée par elles le 21 Septembre à la gare Montparnasse.

Je comprends le caractère compliqué pour votre organisation personnelle de ce changement, suite au mail de François Hommeril que je vous ai envoyé  il y a quelques jours, et la difficulté à réunir des militants pour cette journée particulière, compte tenu de vos agendas.

Ce qui nous a guidé ; la découverte jour après jour d’éléments contenus dans les ordonnances qui ne sont pas acceptables.

Les français vont  découvrir progressivement toutes les mesures qui vont les toucher et ne comprendraient pas que nous restions immobiles face à cette série de mauvaises nouvelles.

De ce fait une après l’autre,  la majorité des Fédérations de la CFE-CGC a rejoint ce mouvement.

Militants et sympathisants, Merci de participer à cette manifestation : 

RENDEZ-VOUS à PARIS le 21 septembre 2017,

à partir de 13h30, Place du 18 juin 1940 (Montparnasse) devant les Galeries Lafayette.

 Cordialement

Joël MOTTIER

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Communiqué de presse inter fédérations CFE-CGC

Le 20 septembre 2017

170919 communique de presse inter federations cfe-cgc

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

ÉDITO : Loi Travail

Le 11 septembre 2017

Le suspens n’aura pas duré longtemps. Les ordonnances sont publiées !Elles contiennent des décisions qui confirment toutes les craintes que nos négociateurs pressentaient.

Si les négociations de branches sont partiellement sauvegardées, il n’en est pas de même sur le sujet du traitement des salariés et des moyens donnés aux syndicats.

La décision de fusionner toutes les instances peut être pertinente pour les petites entreprises ou celles de moins de 300 personnes, mais elle rendra moins efficace la mission de nos délégués dans les plus grosses voire très grosses entreprises.

De même, la limite du même mandat fixé à 12 ans, hypothéquera la pérennité de nos structures syndicales en les privant à terme de délégués expérimentés qui apportent aujourd’hui énormément à notre collectif.

Le gouvernement s’est bien gardé d’écrire les mêmes lois à destination des mandats politiques !

Cette baisse des moyens donnés aux syndicats risque fort d’affaiblir leur efficacité avec pour effet une diminution de la protection des salariés. Prenons un exemple. En Allemagne, dont on nous a dit tant de bien des réformes Haartz sur la flexisécurité, on reconnait d’avantage la valeur du Travail puisque les représentants des salariés siègent au Conseil des grandes entreprises (1/3 des sièges leur sont réservés dans les sociétés de 500 à 2000 salariés, 50% au-delà). Nous attendions une grande reconnaissance de Travail et du fait syndical. Une avancée en ce sens était possible. Notre déception est grande.

Pour la flexisécurité nous avons bien trouvé la flexibilité pour la sortie des salariés mais nous cherchons toujours la sécurité.

Côté création d’emplois nous sommes convaincus que ces ordonnances n’auront aucun effet.

Il existe certes, quelques éléments positifs dans ces ordonnances mais dont la portée est infime comparée au recul de certains dispositifs.

Notre Fédération Assurance ne souhaite pas s’associer à la journée du 12 septembre, à l’appel de la CGT et des Insoumis. Nous ne souhaitons pas politiser ce débat.

Nous suivrons donc les consignes de notre Confédération qui s’exprimera prochainement sur ce point.

Nous nous mobiliserons donc pour exprimer notre opposition à ces décisions qui auront pour conséquences de fragiliser la situation des salariés de notre pays.

La CFE-CGC Assurance restera mobilisée dans toutes nos entreprises pour continuer inlassablement à défendre les intérêts des salariés et œuvrera, malgré les vents contraires, à la défense de leurs intérêts.

La CFE-CGC Assurance ne baissera pas les bras elle est déterminée à renforcer encore son engagement dans les entreprises.

C’est ce qu’attendent les salariés, ils peuvent compter sur nous!

Joël Mottier

Président de la Fédération de l’Assurance CFE-CGC

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

ÉDITO : Le suspense de la Loi Travail

Le 28 août 2017

Nous devions initialement obtenir du gouvernement tous les éléments sur la réforme de la loi travail fin août. Notre confédération CFE-CGC avait, à cet effet,  programmé un comité Directeur  le 28 août. 

Ce Comité a été reporté une semaine plus tard ; le gouvernement n’est pas prêt !

Il continue les concertations.

Espérons que ces prolongations seront utilisées pour infléchir certaines orientations funestes pour l’avenir de la représentation syndicale et de la protection des salariés du privé.

Un point, la fusion de toutes les instances :

J’ai pu échanger cet été avec Christophe CASTANER, le porte-parole du gouvernement, et je  lui ai expliqué l’effet contreproductif de cette mesure qui aurait pour effet d’asphyxier à terme la qualité de notre dialogue social, en raison d’une part de  l’exigence  de compétences multiples que devraient acquérir tous les représentants du personnel sur les innombrables thèmes sociaux et économiques,  et d’autre part, à la diminution considérable du nombre de délégués.

J’ai souligné en même temps la qualité du dialogue social existante en France aujourd’hui, plutôt bonne, les statistiques le prouvent. 

Je lui ai aussi expliqué que, dans l’assurance, le taux de syndicalisation est de plus du  double de la moyenne nationale.

Les syndicats ne méritent pas les critiques que l’on entend parfois, et ne souffrent pas de souci de représentativité, le taux de participation aux élections professionnelles en est la preuve flagrante.    

Nous avons aussi abordé le sujet des branches, et la diminution de leur nombre. Dans quel but, et pour quelle efficacité ?  Vouloir diminuer le nombre de branche à 80,  par exemple, n’a aucun sens. Laissons vivre les branches !

Le porte-parole du gouvernement m’est apparu plus conciliant sur ce dernier point, tout en concluant que ces sujets étaient de la responsabilité de la ministre du travail !    

Pour le reste, je n’ai pas voulu aller plus loin  et  empiéter sur les prérogatives de l’exécutif confédéral CFE-CGC et son Président François Hommeril  qui sont régulièrement impliqués dans ces discussions.

Une vision essentielle, que je partage avec lui, toutes ces transformations ne produiront aucun effet sur l’embauche en France, le remède est ailleurs.

Attendons donc la copie du gouvernement, et espérons être entendus.  C’était ma conclusion lors de la rédaction du billet que j’avais écrit après l’élection du président de la République.

Joël MOTTIER

Président de la Fédération de l’Assurance

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Où en sont les projets de fusions des branches de l’assurance?

Article paru le 17 mai 2017 dans l’ARGUS de l’assurance
Le secteur de l’assurance, au sens le plus large du terme, est couvert par de près d’une dizaine de conventions collectives. Parmi elles, quatre étaient gérées par l’ex-FFSA, dont la CCN des sociétés d’assurance, celle de l’inspection d’assurance et les deux CCN des services extérieurs de la production des sociétés d’assurance (IDCC 438 et 653). L’avenir de ces CCN est actuellement en débat.

Un projet de fusion totale…

Depuis la fin de l’année 2016, un projet de fusion des quatre branches était sur la table des partenaires sociaux de l’assurance. Vivement soutenu, de longue date, par la CFDT, première organisation salariale dans l’assurance, et par l’UNSA, mais également, plus modérément, par la CFTC, il convenait très bien à la chambre patronale, la FFA. Dans cette configuration, et étant donné la volonté des pouvoirs publics de réduire de manière drastique le nombre de branches, la fusion des CCN des administratifs, des inspecteurs et des commerciaux de l’assurance apparaissait inéluctable à moyen terme.

Cette perspective ne convenait pas tout à fait à tout le monde. En particulier, la CFE-CGC, désormais deuxième organisation salariale de l’assurance, et FO, ne voulaient pas entendre parler de la fusion des quatre CCN. Comme l’explique en effet Joël Mottier, secrétaire général de la CFE-CGC assurance, “chaque CCN a ses spécificités. Leur fusion avait toutes les chances de ne pas être bénéfique pour les salariés”. Hélas pour la CFE-CGC et FO, elles étaient plutôt esseulées dans leur combat, la CGT ayant longtemps fait le pari d’attendre de voir arriver un projet formalisé de fusion avant de se prononcer sur le processus.

… finalement abandonné

Alors que l’affaire semblait pliée, un retournement de situation vient pourtant d’avoir lieu très récemment. D’après la CFE-CGC, lors de la commission paritaire de négociation qui s’est tenue début mai et dont l’ordre du jour concernait les rémunérations, l’horizon d’une fusion des quatre CCN s’est largement éloigné. Du côté des représentants des salariés, la CFTC et la CGT ont effectivement fait savoir qu’elles étaient désormais clairement favorables au maintien de l’environnement conventionnel actuel de l’assurance. Surtout, toujours d’après la CFE-CGC, la FFA a partagé cette position. La CFDT et l’UNSA faisaient alors l’expérience de la solitude…

La CFE-CGC se satisfait, bien entendu, de ce qu’elle nomme un “coup de théâtre” : “notre pugnacité finit par payer” estime-t-elle. Elle souligne qu’avec ce nouvel équilibre des forces paritaires, le projet de fusion des quatre CCN ne bénéficie plus que d’un “soutien nettement minoritaire”. L’organisation de référence de l’encadrement assure que “les salariés de la branche assurance apprécieront” le maintien de leur CCN. Si cet enthousiasme est compréhensible, il n’en demeure pas moins que les partisans de la préservation des CCN devraient vérifier que la DGT est bien, elle aussi, d’accord avec eux, notamment au sujet des deux CCN des commerciaux de l’assurance.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Nos Conventions Collectives : coup de théâtre!

Coup de théâtre dans le cadre de la réunion de négociation sur les RMA le 2 mai à la FFA,  alors que, jusqu’à présent seules la CFE-CGC et FO défendaient les conventions collectives spécifiques (administratifs, inspection et commerciaux) la CFTC a déclaré être désormais favorable à leur maintien, suivie de la CGT, laissant seules la CFDT et l’ UNSA qui réclament toujours leur fusion avec insistance.

Les organisations syndicales de la branche sont désormais majoritaires à demander le maintien des Conventions spécifiques.

Autre positionnement, celui de La FFA (Fédération patronale) elle aussi désireuse du maintien des conventions spécifiques….

Décidément notre pugnacité finit par payer….. Les salariés de la branche assurance apprécieront.

Joël Mottier

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Communiqué de presse : Représentativité Assurances : Poids des OS 2017 par rapport à 2013

La Fédération CFE-CGC de l’Assurance se réjouit du très bon résultat constaté à l’issue du calcul de la représentativité dans l’Assurance en France.

En cumulant les Conventions Collectives de Mai 1992 (administratifs) de Juillet 92 (inspecteurs) et celles des salariés des Réseaux commerciaux, le poids de la CFE-CGC Assurance passe dans l’état actuel des choses, officiellement,  De 14,40 à 17,08%, sachant qu’il faut y ajouter  2,34%  non comptabilisés chez les non cadres.

Nous cumulons donc 18,58% de représentativité réelle sur l’ensemble des collèges, et 22,35% en catégoriel.

C’est la progression la plus importante de toutes les Organisations Syndicales de la profession.

La CFE-CGC passe de la 3ème à  la 2ème place.

Cette progression récompense le travail de  nos sections syndicales  d’entreprises CFE-CGC qui ont gagné en influence auprès de nombreux salariés, au cours des 4 dernières années.

Joël MOTTIER

Président de la CFE-CGC de l’Assurance

PS : Le litige, suite à  la décision du ministère du travail, influencé par  la position  du Haut conseil du dialogue social,  de ne pas nous comptabiliser un nombre très important de voix non cadres, a été tranché par la cour d’appel administrative qui nous a donné raison. Pour des raisons incompréhensibles, l’arrêt du ministre du travail n’a pas encore été cassé  nous espérons que le Conseil d’État, confirmera prochainement cette décision et clore définitivement cette injustice.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Un paritarisme tant décrié…et pourtant tellement nécessaire

Un paritarisme tant décrié … et pourtant tellement nécessaire

Le paritarisme est un système dans lequel employeurs et salariés se concertent au sein d’instances décisionnelles où les deux parties sont représentées en nombre égal. Depuis 1945, c’est, pour une large part, le régime de gouvernance de notre protection sociale socle (santé, retraite, chômage, famille, …) mais aussi de la retraite complémentaire et d’une partie de la santé-prévoyance complémentaire, au travers des Institutions de prévoyance. En Allemagne, on parle de co-gestion.

Comme il s’agit de compléments de rémunération dus aux salariés pour leur travail (invalidité, retraite, chômage, dépendance, …), alors que certains peuvent avoir quitté leur entreprise au moment d’en bénéficier, une question cruciale se pose. Qui peut garantir que l’engagement d’origine donné au salarié sera tenu ?

Certains détracteurs du paritarisme français proposent de nationaliser ces dispositifs arguant que c’est du rôle de l’État. Sans remettre en cause la légitimité du Politique, permettez-moi d’en douter. Si le paritarisme n’est pas parfait, si le dialogue social, l’autre pan de l’action syndicale, ne l’est pas non plus, alors il faut l’améliorer. Et nous sommes nombreux, sympathisants, adhérents et militants syndicaux à y travailler avec énergie et persévérance. Mais ce serait une erreur de penser que les administrations centrales sauraient mieux gouverner notre protection sociale que les représentants de ceux qui vivent la vraie vie des entreprises, employeurs et salariés. Je sais qu’en France, nous avons tous au fond de nous le mythe de l’homme providentiel, chef suprême, roi, général, guide, … qui dans sa grande sagesse saurait nous diriger et s’entourer des meilleurs pour nous administrer, mais quand même !

Faisons confiance à la démocratie sociale, faisons confiance aux corps intermédiaires, faisons confiance aux syndicats … et donnons-leur les moyens de réussir, au lieu de les décrier.

Depuis janvier 2017, la CFE-CGC assure la vice-présidence du Centre Technique des Institutions de Prévoyance (CTIP) et nous en assurerons la présidence à partir de 2019. Le CTIP est un organisme paritaire qui regroupe les Institutions de Prévoyance et un acteur majeur de la protection sociale complémentaire en Santé et en Prévoyance.

Nous croyons que dans cette mission, il nous incombe de promouvoir nos valeurs et nos convictions pour une protection sociale complémentaire toujours plus inclusive, plus solidaire, plus juste, plus efficiente :

  1. Solidarité et défense du Bien commun, notamment via les contrats collectifs d’entreprises ou de branches professionnelles dont les vertus sont avérées : mutualisation des risques, faibles coûts de gestion, pas de sélection, ni de segmentation.
  2. Optimisation des prestations au juste prix, sans recherche d’une marge en dehors des obligations législatives ou réglementaires et des nécessités techniques.
  3. Recherche de l’intérêt des clients et non d’un optimum entre les intérêts de ces derniers et ceux d’actionnaires … puisqu’il n’y a pas d’actionnaires, en s’assurant de la juste répartition de la valeur créée.
  4. Développement d’une action sociale solidaire, dotée de moyens financiers clairement affectés, qui permet de résoudre les problèmes particuliers, individuels ou collectifs, qui ne le seraient pas avec des mécanismes d’indemnisation strictement contractuels.
  5. Engagement sociétal auprès des forces vives de la nation, avec un ancrage dans les territoires et le tissu associatif. Le handicap, l’entrepreneuriat social, l’insertion par le travail, la cohabitation générationnelle, l’habitat à énergie positive, le bien vivre et mieux manger local, … les sujets déjà investis par les Institutions de prévoyance ne manquent pas. Il faut amplifier le mouvement.

Ce sera notre feuille de route pour ces 4 années à venir.

DjamelsouamiDjamel SOUAMI

Président de l’UDAP CFE-CGC (Union des Directeurs de l’Assurance et de la Protection Sociale)

Vice-Président du CTIP (Centre Technique des Institutions de Prévoyance)

Publié dans EDITO | Laisser un commentaire

Bienvenue à la nouvelle Année 2017

Une Année qui sera, à n’en pas douter, riche en événements et en actualités, économiques et sociales.
L’application de la loi Travail, Loi Rebsamen, les échéances électorales, présidentielles et législatives, l’environnement international, et particulièrement européen, sont autant de sujets qui vont animer notre quotidien, en y intégrant évidemment, l’actualité de nos entreprises, et son lot de transformations en cours.
Nos sections, Nos syndicats nationaux, et bien sur, notre Fédération, sont aux premières loges, ou « sur le front « ,  pour  quelquefois subir, gérer, s’opposer,  mais plus généralement accompagner les salariés que nous représentons, et les guider suite aux impacts de toutes ces nouvelles donnes qui modifient leur environnement et leur quotidien.

Le monde bouge, ce n’est pas nouveau, en revanche, la cadence s’accélère.

Notre Fédération CFE-CGC de l’Assurance a beaucoup gagné en crédibilité ces dernières années, c’est le fruit de votre travail dans les entreprises, notre influence aussi progresse.
nous espérons, à la fin du premier trimestre,  date de la comptabilisation des résultats électoraux compiles, constater une montée importante de notre taux de représentativité au plan national.
Ce sera la meilleure réponse à tous ceux qui considèrent que l’engagement syndical est en régression.
Ce n’est, évidement pas mon sentiment, nous n’avons jamais été autant sollicités de toute part, c’est un signe clair de notre utilité collective, grâce à votre rôle essentiel, et aussi de notre orientation totalement libre d’idéaux politiques, les nombreux adhérents qui nous ont rejoint cette année, ont certainement été sensibles à cette valeur.

Aussi, à vous, qui allez passer une partie de votre temps, y compris personnel, à aider vos collègues au cours de cette nouvelle Année, j’adresse me vœux les plus sincères de bonne santé, de prospérité et de bonheur tant à vous même, qu’à vos familles, et tous vos proches.

Que cette année 2017 comble vos aspirations les plus chères.

Très cordialement,

Joël Mottier

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Édito : Les branches et les conventions collectives

Le gouvernement a décidé de précipiter les choses pour réduire en peu de temps de nombre de branches,  les passer de 700 à 200.  La confédération CFE-CGC a immédiatement réagi  en demandant expressément  d’écouter les acteurs de terrain, seul gage de réussite !

Elle a aussi rappelé à  Myriam El Khomri  son attachement au dialogue social de branche, lieu de socle économique et social cohérent

De plus,  le bon fonctionnement du paritarisme au niveau de la branche, n’en déplaise à ses détracteurs, apporte des solutions « gagnant-gagnant » car il est mis en œuvre par ceux qui connaissent les problématiques du « cœur de métier », et c’est le cas dans l’assurance.

Un rapprochement des branches doit se faire impérativement par ces acteurs de terrain.

 La CFE-CGC est ainsi totalement opposée à une décision finale administrative par l’État en cas d’échec des négociations. La suppression et la fusion de branches ne doivent se faire qu’après un temps préalable d’appropriation et par voie de négociation.

La CFE-CGC est volontaire pour travailler aux restructurations intelligentes basées sur la proximité des métiers, assurant une amélioration des droits des salariés et une recherche de synergie.

Le seuil minimum de 5 000 salariés comme critère proposé dans le projet de décret n’a aucun sens.

La CFE-CGC demande enfin que soit abordée la problématique des moyens permettant une participation effective et efficace de tous au dialogue social de branche. La capacité de libérer les représentants des employeurs et des salariés, d’assurer leur montée en compétence, est un élément majeur de la réussite de la restructuration des branches.

La première lecture de ce décret appliqué à l’assurance  met en avant la convention collective des commerciaux échelons intermédiaires, dont  le nombre de salariés est au-dessous des  5000 (3 200) ainsi que celle des experts AUTO (3500).

Il s’agit là de conventions collectives nationales, actives, et comportant de très fortes spécificités métiers.

La CFE-CGC Assurance n’est pas à son premier feuilleton d’attaques sur nos conventions collectives, par, notamment, des acteurs  qui cherchent en permanence à gommer toutes  les spécificités pour  aboutir finalement à tout niveler par le bas.  

La Fédération de l’assurance CFE-CGC  ne partage évidemment pas cette vision des choses, elle n’acceptera pas ce dictat. 

Elle mettra tout en œuvre pour trouver des solutions pertinentes qui nous permettront de faire vivre nos métiers, leur identité sociale,  tout en évoluant. Oui, c’est compatible !

Joël MOTTIER

 

Joël Mottier Président de la Fédération de l'Assurance CFE-CGC

Joël Mottier
Président de la Fédération de l’Assurance CFE-CGC

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

ÉDITO : La transformation de nos entreprises

La fin de l’année 2016 nous promet encore des changements dans le monde de l’assurance.

Entre la création de la FFA (fusion du GEMA et de la FFSA) début juillet, la nomination de Thomas Buberl à la tête d’AXA,  qui suivait celle de Philippe Donnet à la tête de Generali, les conséquences directes ou indirectes dans ces entreprises avec les départs de dirigeants historiques ,  Jean-Laurent Granier, Nicolas Moreau, Philippe Bernardi, Michel Estimbre la semaine dernière. Le monde de l’assurance dite traditionnelle connait et va encore connaître d’autres remous.

Ajoutons à cela la montée en puissance des interventions de l’ACPR, l’inquiétude sur la rentabilité du marché de l’épargne, une concurrence en IARD du particulier, notamment, qui  n’a jamais été aussi forte, dopée par la loi Hamon.

Les MSI (Mutuelles Sans Intermédiaires) qui avaient bénéficié jadis de progression de parts de marché spectaculaires en auto, se retrouvent aussi en concurrence directe avec des bancassureurs  qui avancent inexorablement. Aidés par des coûts d’intermédiation plus bas. On peut discuter sur le fait qu’ils se servent de leurs structures bancaires et que le vrai coût de commercialisation devrait être plus élevé…

Mais cela ne change rien au constat.Nos entreprises cherchent malgré cela à conserver leurs marges de rentabilité dans ce contexte plus contraint.Il va sans dire que, digitalisation aidant, les salariés de nos sociétés et mutuelles, risquent fort de se retrouver bousculés par ces éléments.

Comment réagir, que devons nous faire en tant que responsables de la CFE-CGC Assurances dans ces transformations ?

Nous considérons que nous n’avons d’autre choix que de nous adapter à ces évolutions,  l’immobilisme nous conduirait à l’asphyxie. Alors bouger oui, mais pas n’importe comment, pas à n’importe quel prix, et surtout pas sans nous…

Notre syndicat représente le plus souvent des populations qui, dans les entreprises, sont les porteurs justement de la transformation. Il appartient donc à l’entreprise de ne pas oublier de nous concerter très régulièrement sur les évolutions des métiers notamment, sur l’adaptation de la formation continue, sur les modifications profondes du quotidien des managers en les aidant à être plus efficaces.

Une baisse des effectifs, même naturelle, peut rapidement avoir des conséquences dramatiques en terme de fonctionnement de l’entreprise si on oublie par exemple la transmission du savoir…

Pour ces différentes raisons, et bien d’autres,  la CFE-CGC Assurance va lancer une campagne de communication pour mieux faire connaître ses positions et au besoin les expliquer à tous nos dirigeants.

C’est bien connu, de la discussion jaillit la lumière, nous espérons être entendus.

Joël Mottier Président de la Fédération de l'Assurance CFE-CGC

Joël Mottier
Président de la Fédération de l’Assurance CFE-CGC

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Attentat de Nice

Bonjour

La fédération CFE-CGC de l’Assurance tient à exprimer sa solidarité avec la population niçoise durement touchée par cet attentat ignoble.

Notre sentiment est partagé entre la colère et l’indignation, suite à cet acte barbare.

Notre sentiment de compassion va aux victimes et à tous leurs proches.

Nous travaillons quotidiennement pour la protection des biens et des personnes, et sommes désemparés face à cet événement.

Je propose à tous de respecter une minute de silence lundi à midi, ou horaire différent fonction de ce qui sera décidé dans votre entreprise.

Restons unis

Cordialement à tous

Joël Mottier

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Communiqué du bureau du Comité d’Entreprise COFACE du 11 07 2016

Le bureau du comité d’entreprise de Coface s’interroge sur l’avenir de la compagnie (lire la suite ) COMMUNIQUE DE BUREAU DU COMITE D’ENTREPRISE COFACE DU 11 07 2016

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Ne bloquez pas le pays !

Autant la CFE-CGC est opposée sur plusieurs points de la loi EL KHOMRI, autant elle dénonce la situation de blocage instaurée dans notre pays.

Ce n’est pas en prenant les français en otage que nous solutionnerons nos problèmes sociaux.Cette tactique ne fera qu’accentuer les divisions, et affaiblir notre démocratie.Sans compter l’amalgame, et le discrédit d’image porté sur le syndicalisme en général. 

La CFE-CGC a choisi de privilégier la discussion, et continue son travail d’influence auprès des parlementaires, afin de continuer à amender le texte de la loi travail.

Nous considérons que c’est la meilleure façon de remplir notre rôle vis à vis des salariés que nous représentons.

Joël Mottier

Président de la Fédération CFE-CGC de l’Assurance

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La loi travail et le 49 3

La loi travail et le 49 3

Le CFE-CGC, organisation qui ne dépend d’aucun parti politique, regrette profondément la tournure prise sur le sujet de la loi travail.

Le recours au 49 3 sur des sujets aussi fondamentaux pour l’avenir des salariés de notre pays est un pas que nous n’aurions jamais imaginé qu’il fut franchi.

Nous avons jusqu’au bout tenté de faire modifier des éléments de cette loi qui remettent en cause des décennies de protection des salariés, acquise chèrement. Nous n’avons été que trop partiellement entendu.

Le sophisme, ou l’hypothèse fausse qui affirme que le fait de licencier facilement  permet d’embaucher est un leurre, voire une tromperie caractérisée.

L’entreprise n’est pas une démocratie, nous le savons, cependant, les Relations Sociales qui ont été patiemment construites par les partenaires sociaux pendant des années, ont permis de trouver des équilibres qui respectent chacune des parties.

Le déséquilibre instauré par cette loi va générer des injustices dont les salariés vont payer le prix fort, et dégrader durablement le climat social.

Sans rentrer dans une liste exhaustive des différents points, la Fédération CFE-CGC Assurance considère  que cette loi qui, curieusement maintenant, ne satisfait personne, est un recul considérable de la protection des salariés qui ne changera malheureusement rien à la situation économique de notre pays ni à la réduction du chômage.

 

Joël Mottier

communique de presse Joël MOTTIER sur la loi travail et le 49 3

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Le mot du Président du SNAPA

Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. Henry FORD

Logo CFECGC SNAPA_1

Chers Collègues,

Nos syndicats avaient besoin d’une adaptation majeure pour suivre au plus près les mutations qui se dessinent dans le paysage de l’Assurance.

Deux syndicats  de la Fédération CFE-CGC de l’Assurance, le  SNAATAM et le SNCAPA ont donc décidé d’unir leurs forces, et de créer un syndicat unique.

Le Syndicat National de l’Assurance, de la Prévoyance, et de l’Assistance : le SNAPA

Par cet acte fort, nous avons prouvé (si c’était encore nécessaire) que la CFE-CGC n’est pas réservée aux seuls cadres.

Dans un secteur en pleine évolution, avec l’apparition de nouveaux métiers, les bouleversements liés au Digital, les changements de réglementations, les concentrations d’acteurs, le SNAPA sera au plus proche des besoins de ses adhérents et des sections d’entreprises.

La réactivité, l’accompagnement et la proximité doivent devenir son ADN.

Notre syndicat doit être « la primo référence » et une évidence pour tous au sein des métiers de l’Assurance, de la Prévoyance et de l’Assistance, que nous soyons Cadres, Techniciens ou Agents de Maitrise administratifs.

Dans tous les cas, je tiens à vous remercier pour la confiance que vous m’avez accordée afin de mener cette transformation et je vous assure de toute ma volonté de développement pour notre syndicat.

Car comme le disait mon prédécesseur Gérard LEGRIS :

« Cette croissance d’adhérents doit nous permettre d’asseoir notre légitimité et notre représentativité. Cette mission incombe principalement aux sections d’entreprises, relais naturels du syndicat, qui sont les plus à même d’obtenir des résultats positifs, à condition de s’engager pleinement dans cette action et de s’en donner les moyens ».

Ensemble nous ferons preuve de professionnalisme, d’imagination et démontrerons chaque jour à travers nos actions la « pertinence syndicale » ; et ce de manière d’autant plus forte que la période est troublée.

Cet avenir ne se fera pas sans effort, nous devrons démontrer notre courage, notre volonté de participer à la vie sociale, à la co-construction de nos outils de travail et répondre aux défis qui nous attendent ces prochaines années.

Je ne doute pas que nous réussirons à devenir « ensemble » cette force syndicale majeure au sein de notre Branche.

 

photot jfJean-François LENGLOS

Président du CFE-CGC SNAPA

Secrétaire Général de la Fédération Assurance   

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Rassemblement du 3 mai : message à nos adhérents CFE-CGC Assurance

Bonjour à tous,

La CFE-CGC ne manifeste pas aussi souvent que beaucoup de syndicats dits « contestataires ».

Lorsqu’elle le fait, c’est toujours sur des sujets importants de société ou de modification en profondeur de notre édifice social.

Sa présence est toujours un signal  qui apporte un crédit et/ou une caution, et qui représente souvent l’expression de la masse dite silencieuse des salariés de notre pays.

La tromperie affichée par les auteurs de la loi dite EL KHOMRI, sur la perspective de régler une partie du problème de l’emploi de notre pays en permettant de licencier très facilement les salariés en CDI, en baissant les indemnités de licenciement,  en précarisant tous les salariés, etc.  ne doit duper personne.

Le seul bénéficiaire de cette loi : le MEDEF qui rêve depuis toujours, de faire tomber ces « protections » pourtant très relatives quand on sait la fragilité de la situation de la majorité des salariés du privé.

Certes le pays doit se réformer, et nous sommes d’accord sur certaines évolutions,  mais  pas en donnant la toute-puissance aux puissants, et en rendant plus fragile les fragiles.

Aussi, notre Fédération CFE-CGC de l’Assurance, compte sur votre mobilisation le 3 MAI prochain à Paris pour faire pression sur les parlementaires et modifier un texte de loi totalement déséquilibré aujourd’hui.       

Prenez contact avec notre Fédération pour confirmer votre participation, par Mail ou téléphone, nous vous donnerons tous les éléments relatifs à cette journée d’Action du 3 Mai.

Je compte sur vous

Joël MOTTIER

Président de la Fédération CFE-CGC de l’Assurance

Projet de loi EL KHOMRI

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Communiqué : Henri de Castries vient d’annoncer son départ du groupe AXA

image001Henri de Castries vient d’annoncer son départ du groupe AXA pour septembre prochain, c’est à dire Demain…

Ce départ ne constitue pas une vraie surprise pour la CFE-CGC, puisque les dernières déclarations de l’intéressé n’en faisaient pas mystère, mais nous pensions que ces décisions seraient prises un peu plus tard, l’an prochain, par exemple.

Une surprise, la nomination d’un Allemand ; Thomas Buberl, en tant que Directeur Général, certes en tandem avec Denis Duverne, un historique d’AXA, mais dont on imagine que la mission consistera à appuyer Thomas Buberl dans la prise en main du groupe.

Thomas Buberl fêtera ses 43 ans le 24 mars prochain.

Nicolas Moreau, dont le nom avait été évoqué pour cette succession conserve ses responsabilités de PDG d’AXA France.

La Direction centrale des ressources humaines, contactée ce matin, nous indique que ces changements « s’inscrivent dans une continuité »

Le paysage des dirigeants des compagnies d’assurances s’internationalise, Philippe Donnet, un Français (ex AXA) vient d’être nommé PDG de Generali… Il faut raisonner désormais en talents internationaux, et plus seulement nationaux !

La CFE-CGC du Groupe AXA va demander à être reçue par Thomas Buberl, afin d’échanger sur l’orientation économique et les perspectives sociales du groupe AXA, tant en FRANCE qu’en Europe.

Joël Mottier

Coordinateur syndical National du groupe AXA

Président de la Fédération CFE-CGC de l’Assurance

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Notre fédération soutient Carole Couvert

Bonjour
Comme vous le savez surement Carole Couvert n’a pas obtenu le soutien de sa Fédération d’origine, les IEG (Industries Electriques et Gazières) pour briguer un second mandat à la présidence Confédérale CFE-CGC au congrès de Juin prochain à Lyon.
Pour nous, Fédération Assurances, Carole a rempli sa mission avec brio et grande efficacité, en suscitant un élan jamais connu dans notre organisation jusqu’à présent, aussi pour matérialiser notre soutien et tenter de faire revenir nos collègues des IEG sur leur décision, nous vous invitons à signer cette pétition : http://collectifdesoutienacarole.wesign.it/fr

Merci de votre soutien à Carole Couvert !

Très cordialement

Joël MOTTIER
Président Fédéral

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Vœux Fédéraux

Bonjour à toutes et à tous

L’année 2015 a permis de constater pour notre Fédération CFE-CGC de l’assurance une période faste de croissance de nos adhésions, de notre représentativité, de notre influence au plan national.

La poursuite de nos travaux internes, la réforme de nos statuts, la mutualisation, et nos progrès en matière de services envers nos sections d entreprises, la montée en compétences de nos équipes fédérales, les changements de présidences du SNIA et de l’UDAP, bien préparées en amont par leurs responsables respectifs, les perspectives d évolution à la tête du SNCAPA, le rapprochement avec le SNAATAM, la bonne santé du SNCSA et la revitalisation du SNECAA, sont autant de manifestations très concrètes d’une activité intense résolument tournée vers l’avenir, qui va permettre à notre Fédération de s’engager dans une année 2016 avec des atouts utiles pour réussir les défis qui nous sont posés.

Ils sont nombreux, l évolution qui s’accélère dans toutes les entreprises, le digital, la loi Hamon, l’ANI, la transformation de l’emploi…Tant de sujets que vous avez et aurez à gérer dans votre entreprise.

J’ai une pensée particulière pour notre présidente confédérale, Carole Couvert, une personne d’exception, que nous soutenons pour qu’elle puisse poursuivre le travail remarquable qu’elle a engagé, dont ses détracteurs pensent naïvement qu’ils pourraient faire mieux qu’elle ! Vanité ou inconscience… Peut être les deux !

Une pensée aussi aux victimes innocentes du terrorisme aveugle, rêvons à un monde plus tolérant, où le fanatisme et la manipulation laisseraient la place à l’humanisme et la lumière.

Enfin, je m’adresse à vous, cher-e-s militant-e-s, qui faites ce que nous sommes. Par votre travail, votre investissement quotidien, et votre attitude exemplaire qui nous permet de briller aujourd’hui. Soyez sincèrement remerciés pour votre engagement et votre fidélité.

A vous toutes et tous, vos familles, vos proches, j’adresse mes vœux de bonne santé, de bonheur et de prospérité pour 2016.

Bien cordialement

Joël Mottier

SNIA_21_Juin_2007_026

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Attentats à Paris

Bonjour à tous.

Avant tout, Je forme le vœux que personne de votre entourage ne soit frappé par cette ignoble action.

Ce matin, au-delà de la stupeur, l’ émotion et la grande tristesse qui nous envahit , c’est aussi la révolte contre un ennemi quasi invisible, le plus souvent nourri et élevé dans notre belle république qui frappe des innocents avec une sauvagerie hors du commun.

Nous sommes en guerre, une nouvelle guerre ! il faut maintenant en prendre conscience.
Nos sujets quotidiens semblent futiles en regard de cette actualité dramatique.
Il faudra cependant continuer à vivre, ne pas baisser les bras, et permettre ainsi à notre démocratie de vivre.

La solidarité doit l’emporter.

Pensons maintenant aux victimes et à leurs proches, nous leur adressons notre soutien et notre vive compassion.

Solidairement et cordialement

Joël MOTTIER

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Joël Mottier réélu à l’unanimité Président de la Fédération de l’Assurance

Ce lundi 7 septembre, l’Assemblée Générale de la fédération de l’assurance CFE-CGC a décidé de reconduire à l’unanimité Joël Mottier à la tête de l’organisation syndicale.

Je vous invite à consulter l’article dans l’Argus de l’Assurance qui lui est consacré.

http://www.argusdelassurance.com/institutions/joel-mottier-reelu-a-la-tete-de-la-cfe-cgc-de-l-assurance.97656
SNIA_21_Juin_2007_026

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Pourquoi la CFE-CGC veut couper les cravates pour défendre l’agirc ?

Retrouvez l’article de Laurent CALLIXTE journaliste à Challenges au sujet du lancement de la campagne CFE-CGC contre la fusion de l’ARRCO et de l’AGIRC

@pourquoi-la-cfe-cgc-veut-couper-les-cravates-pour-defendre-l-agirc

A la fin de l’article vous trouverez un sondage sur la fusion ou non de l’AGIRC et de l’ARRCO – Participez-y largement car votre avis est très important.

Votre président Joël Mottier ouvre le bal et vous invite à soutenir le mouvement en envoyant vous aussi votre photo dès maintenant sur le site dédié :  http://www.nonalafusionagircarrco.fr/

 

Photojoël27-05-2015 15-07-56 photojoël2

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

INFO : NAO 2015

Vous souhaitez savoir ce qui se passe dans les autres entreprises d’assurances au sujet des augmentations salariales? Demandez-nous le tableau récapitulatif des NAO 2015.

Ce tableau est réservé aux animateurs de sections.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La Décision du Tribunal d’Instance de Paris du 9 mars : pourcentage des suffrages

Décision TI du 9 Mars

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

L’arrêt du ministère du travail cassé par la cour administrative d’appel de PARIS

lire l’article de l’argus de l’assurance

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La fusion des régimes complémentaires n’est pas une solution

Lire l’article

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Les cadres souffrent de plus en plus.

retrouvez l’interview du président de la Fédération de l’assurance CFE CGC , Joël MOTTIER sur le site tripalio

 

 

 

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Nouveau : Des affiches Fédérales

La fédération de l’Assurance met à votre disposition des affiches fédérales spécifiques à notre branche professionnelle .
Vous voulez échanger sur des thèmes majeurs l’équipe fédérale reste à votre écoute pour toute vision ou évolution commune qui nous permettra d’affirmer notre présence et rôle dans vos sections d’ entreprises.
Cette vision commune doit aussi pour tous nos adhérents actuels et futurs, être une garantie de notre engagement fédéral à vos cotés.
Pour toute demande d’information veuillez vous adresser auprès de vos syndicats respectifs ou de Naoël KELAOUI.
Deux formats disponibles : 30X40 et 40X60

Affiche des dés

Affiche Ne restez plus seul(e)

Affiche super-héros

Publié dans Actualités, Supports de communication | Laisser un commentaire

Vœux à la presse de Carole Couvert

30-01-2015 12-03-42Carole Couvert, la secrétaire générale de la CFE-CGC, va annoncer ...2013-10-10-15-08-20

Joël MOTTIER a assisté à cette conférence de presse et vous livre la synthèse partielle des échanges avec la presse.

La négociation nationale sur le dialogue social :

La délégation CFE-CGC s’est battue jusqu’au bout pour obtenir un accord, nous n’avons pas été écoutés. 0n ne peut tout de même pas signer n’importe quoi ! Simplifier le dialogue social oui, mais pas le brader !
Exemple : des suppléants qui ne siègent plus nulle part dans les instances, la consultation d’une instance centrale, en oubliant totalement les établissements, parcours du militant trop peu reconnu, heures de délégations calculées au taux de représentativité entraînant un « plan social » syndical dans certains syndicats, représentation dans les TPE… etc.

« La collusion naturelle avec un seul syndicat doit cesser ».
Si une nouvelle discussion est organisée, la CFE-CGC ne veut pas la faire au MEDEF, mais au Conseil Économique Social et environnemental, sur terrain neutre.
Le gouvernement a repris la main sur ces discussions, 2 rdv sont prévus le 4 Février avec le ministre du travail et le 19 février avec le 1er ministre.

Le gouvernement a mis 41 milliards sur la table pour le pacte de responsabilité mais aujourd’hui, peu de conclusions d accords de branche au plan national.
Celui de l’assurance signé récemment fait bonne figure dans ce débat, en revanche les négociations dans la banque sont en panne.
Les efforts doivent être partagés par tous les autres secteurs.

La loi Macron :

Suite à notre demande, le Forfait social serait enfin à la baisse…. il passerait de 20% à 16%, (quel effort!) à condition que le salarié dépose ses fonds sur un certain temps et sur certains fonds. Simplification où es tu ?
Rappelons que ce même forfait était de 8% auparavant.

L’autorité de régulation du transport, manque de cohérence…il est question de remplacer des trains par des autocars … Où est l’écologie ? des conducteurs de sociétés étrangères pourront aussi les conduire… où est l’emploi ? Le travail du dimanche largement favorisé, avec l’aval du maire, les prud’hommes donnés aux juges professionnels, le délit d’entrave supprimé.
En l’état, ce texte ne doit pas être voté…

Le dossier des retraites complémentaires :

La CFE-CGC affirme que La fusion de l’AGIRC et de l’ARRCO ne règlera pas le problème au fond, cette opération ne ferait que repousser un peu l échéance.
Il faut redonner de l’espoir aux jeunes générations et leur dire qu’elles auront bien une retraite, et travailler sur des aménagements des pensions. Prévoir par exemple une décote provisoire.

Le coût du travail et le dialogue social sont les deux arguments que certains membres du Medef opposent, les citant comme frein au développement économique.
Cette théorie est loin d être vérifiée, voire même battue en brèche. Bon nombre d’entreprises ont compris l’intérêt d’être en pointe sur ces deux points, et cela ne les empêchent pas de figurer dans le peloton de tête des sociétés très productives…
Provocation, surenchère permanente du président du Medef : les représentants patronaux doivent revenir à la réalité d’un dialogue social équilibre.

Le changement de nom de la CFE-CGC n’est pas prioritaire, il est lié à la modification des statuts.
La discussion interviendra donc dans ce cadre en temps utile…

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Les vœux du Président

Bonjour, Notre Fédération CFE-CGC Assurance se porte bien.

SNIA_21_Juin_2007_026

Joël MOTTIER

Nous avons enregistré en 2014 une progression de nos adhésions de 4%, après une année 2013, elle aussi, en progression du même chiffre, ceci dans un contexte de légère décrue de la population des salariés de l’Assurance du GEMA et de la FFSA dans notre pays (environ 145 000 salariés).

Ces chiffres sont l’expression et le reflet du dynamisme de nos équipes CFE-CGC dans nos sections d’entreprises.

La loi d’août 2008 sur la représentativité des syndicats de salariés nous était apparue comme un texte visant à nous affaiblir progressivement. En réalité, c’est l’inverse qui s’est produit.

Notre Fédération, comme beaucoup d’autres de la CFE-CGC, continue d’engranger des bons résultats aux élections professionnelles, et les salariés de l’Assurance, sont de plus en plus nombreux à nous faire confiance.

Aussi, je forme le vœu, pour cette année 2015 que nous poursuivions cette évolution qui illustre la confiance qui nous est faite et qui salue la qualité du service que nous offrons aux salariés de notre secteur.

La Fédération CFE-CGC de l’Assurance vous souhaite une très bonne année 2015, santé bonheur et réussite pour vous ainsi que vos familles.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Victoire de la Fédération de l’Assurance CFE-CGC

Victoire de la Fédération CFE-CGC de l’Assurance suite au pourvoi en cassation qu’elle a formé contre les deux décisions du Tribunal d’instance de Niort.

Pour rappel, la Fédération avait saisi les tribunaux du ressort des 12 établissements de la MACIF, suite aux élections professionnelles qui avaient eu lieu dans cette entreprise.

La CFDT et la CGT avaient imposés à tous de remplir les documents officiels (CERFA) des résultats des élections de façon erronée, dans le but de priver la CFE-CGC des voix qu’elle avait obtenu chez les non cadres. La Direction de l’entreprise, malgré nos protestations, n’était pas intervenue en notre faveur.

Il est à noter que, sur les 12 Tribunaux d’instance saisis, 10 nous ont donné raison, seul le tribunal de NIORT avait jugé différemment.

 Ce jugement en cassation est définitif. 

 Il éclaire le paysage de la représentativité dans notre branche assurance, et, espérons-le, pèsera dans un autre débat judiciaire.

En effet, la Fédération CFE-CGC de l’assurance a saisi la cour d’appel administrative pour contester la décision du ministère du travail qui n’a pas voulu décompter les voix obtenues par la CFE-CGC au plan national ( 3200 voix ) justement pour les mêmes raisons (documents CERFA mal remplis).

Le Haut Conseil du Dialogue Social avait, lui aussi, refusé de prendre en compte ces voix.

Le taux de représentativité National de la Fédération Assurance se trouve aujourd’hui artificiellement diminué à 14,4% alors qu’il devrait s’établir autour de 18%!!!

Joël MOTTIER

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La qualité de vie au travail

ACTION FÉDÉRALE

 La qualité de vie au travail

 Plutôt que de parler de souffrance au travail, comme peuvent l’illustrer les différentes situations aigües vécues  par les salariés dans certains cas, nos patrons préfèrent nettement l’appellation  Qualité de vie au travail plutôt que souffrance au travail…

Comme s’il suffisait de changer quelques mots pour régler ce problème, et peut être aussi considérer que la souffrance au travail n’existe pas chez eux.

 La réalité est bien évidemment moins câline. Les excès de productivité voulus par nos entreprises, les contraintes en matière de réduction des coûts, la concurrence effrénée que se livrent nos sociétés, sous le dictat impitoyable du marché, donc de nos clients, à qui il faut servir aujourd’hui une qualité de service irréprochable, au tarif le plus bas, dans les délais les plus rapides.. ajoutons les exigences des actionnaires (dans certains cas) la réduction des frais généraux, des modifications d organisation d’entreprises optant souvent pour des structures en open space…la mise en place de tableaux de reporting dont le nombre explose littéralement , le manque de moyens, de  formation continue  des managers et l’exigence de résultats qui pèse sur eux, sans compter une pression jamais connue sur les réseaux commerciaux…

 La liste des éléments perturbateurs est  impressionnante, et ce cocktail abouti à des situations qui se multiplient, de souffrance parfois extrême de salariés qui ne trouvent plus les solutions pour rester dans la course…jusqu’à malheureusement parfois dans des cas ultimes, commettre l’irréparable.

 L’action de nos délégués dans les entreprises consiste aussi à veiller et prévenir ces situations, en intervenant dans les différentes instances, et plus particulièrement les CHSCT. Interventions le plus en amont possible pour faire en sorte que l’organisation du travail ne soit pas le générateur de telles situations.

Les comportements isolés doivent aussi être connus afin de corriger des déviances qui peuvent se faire jour dans nos entreprises, et dont nous savons bien qu’aucune n’est à l’abri.

L’action de nos délégués doit aussi évoluer. Bien que correctement formés techniquement, ils doivent aujourd’hui monter en compétence sur le thème de l’écoute active. Avec pour but de devenir plus efficaces dans leurs rapports quotidiens avec leurs collègues de travail, mais aussi pour se prémunir eux-mêmes d’éventuels effets destructeurs que peuvent générer ces assistances répétées auprès de salariés en souffrance.      

Nous ne sommes pas, en revanche,  médicalement formés pour cela, et ne devons surtout pas prendre la place des spécialistes experts en la matière (médecins, psychologues,..)

C’est la raison pour laquelle  une formation d’écoute active a été mise en place au plan fédéral, avec le soutien confédéral et nos médecins du travail,  elle permettra à nos délégués de mieux appréhender ces sujets, de se prémunir pour eux-mêmes, et de gagner en efficacité pour aborder ces sujets très sensibles et délicats, et ainsi mieux aider nos collègues en souffrance, et leur permettre de retrouver justement…..une bonne qualité de vie au travail.

 2013-10-10-15-08-20

 Joël MOTTIER

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Comment gouverne… le leader du premier syndicat bancaire

Un article paru dans Challenge concernant Régis Dos Santos Président du SNB CFE-CGC.

SNB-CGC

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire